subscribe: Posts | Comments | Email

NOUVEAU ROMAN DE AHMED BOUKOUS

Commentaires fermés sur NOUVEAU ROMAN DE AHMED BOUKOUS
NOUVEAU ROMAN DE AHMED BOUKOUS

TANIT, LA DÉESSE AMAZIGHE,

 MISE À L’HONNEUR

Ahmed Boukous, l’éminent chercheur, linguiste et sociolinguiste, honore dans un très beau roman, l’une de ses ancêtres, la déesse amazighe Tanit.   Et, c’est à la capitale de Souss, Agadir, qu’il a choisi de célébrer cet hommage grâce à la complicité de l’Institut Français du Maroc à Agadir et à la connivence  de deux de ses anciens étudiants, devenus eux-aussi  professeurs-chercheurs à la FLSH de l’université  Ibn Zohr d’Agadir. Il s’agit du couple Chadia Derkaoui et Hassan Wahbi. 

Qui aurait imaginé Ahmed Boukous, le talentueux chercheur académicien devenir tout d’un coup romancier !              

“Rhapsodies de Tanit la captive”, son premier roman, a été présenté lors de cette soirée du 9 novembre devant un parterre d’intellectuels et de chercheurs amazighes, comptant certains des étudiants d’Ahmed Boukous, des collègues et d’autres intéressés.

 Ahmed Boukous, se  lance donc dans le monde de la fiction, mais à en croire Hassan Wahbi qui a fait une belle analyse critique, le volet fiction de l’œuvre n’a pas caché le discours réaliste qui a aussi caractérisé l’œuvre de Boukous.

L’excellente présentation  de Chadia Derkaoui et  le non moins excellent compte rendu de lecture de Hassan Wahbi ont donné des éclairages édifiants sur le contenu et la teneur littéraire de « Rhapsodies de Tanit la captive  ». De même que l’assistance, composée majoritairement d’intellectuels, a contribué par ses interactions, à enrichir le débat. 

L’auteur, répondant aux diverses questions de l’assistance, a donné moult détails précis sur ses motivations  pour écrire ce roman, mais aussi sur quelques facettes de l’œuvre  que seule une rencontre pareille pouvait nous dévoiler. 

                                                                   L. Nachef

Comments are closed.